Saida
Issues du site de la ferme des gazelles
Relogement de plus de 120 familles
Quelque 129 familles résidant dans du vieux bâti de la ville de Saida ont été relogées dimanche dans de nouveaux logements disposant des conditions de vie décente, a-t-on appris de la cellule d’information du cabinet du wali.
Ces familles issues du site de la ferme des gazelles à hai Dahr Echikh de Saida ont été relogée dans la nouvelle cité «moudjahid Makhlouf Bendida». Parallèlement à cette opération, les habitations précaires ont été démolies pour ne pas être exploitées par d’autres personnes, a-t-on indiqué.
Tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour la réussite de cette opération inscrite dans le cadre du programme de résorption de l’habitat précaire (RHP). Pour rappel, depuis mai dernier, 417 familles résidant au vieux bâti au même site ont été relogées. Les services de la daïra de Saida recensent, depuis le début de l’année dernière et jusqu’à ce jour, plus de 1.400 familles relogés du chef-lieu de wilaya.

Chlef
Réhabilitation d’établissements sanitaires
La wilaya bénéficie d’une enveloppe de 300 millions de Da
Le secteur de la santé dans la wilaya de Chlef bénéficiera cette année d’une enveloppe de 300 millions de Da destinée à la réhabilitation et la mise à niveau des établissements sanitaires, a annoncé le ministre de la Santé, de la Population et de la Reforme hospitalière, Mohamed Meraoui.
«Une enveloppe de 300 millions de Da a été affectée à la réhabilitation des établissements sanitaires», a indiqué le ministre, lors d’une visite à l’hôpital de Chorfa. M. Meraoui a souligné l’«impératif pour les établissements de santé d’être au diapason des aspirations des citoyens pour des prestations de qualité, en conformité avec les moyens mobilisés pour ce faire». Il a fait part, à ce titre, d’une enveloppe de 180 millions de Da, qui sera destinée au renouvèlement des équipements de nombreux établissements de sante de la wilaya, ajoutant qu’une «dotation a été affectée à l’acquisition d’équipements au profit de l’hôpital d’Ain Mrane, attendu prochainement à la réception».
Le ministre a assuré que ces projets de développement «visent essentiellement l’amélioration de la couverture sanitaire dans la wilaya», instruisant les entreprises en charge de leurs chantiers «d’accélérer leurs travaux».
Il a affirmé, en outre, «la disponibilité des moyens pour le financement de la totalité des projets en réalisation». Au volet des ressources humaines, M. Miraoui a annoncé l’affectation de 93 médecins spécialistes, au profit du secteur local de la santé au titre de l’exercice en cours.
Le ministre de la Santé a inspecté lors de sa visite à Chlef plusieurs projets, dont le service des urgences médicales de l’hôpital de Chorfa et de celui de lutte contre le cancer.
M. Meraoui s’est également rendu à l’Institut de formation paramédicale de la cité Ben Souna ainsi qu’au niveau des établissements hospitaliers publics des «Soeurs Bedj» et d’«Ouled Mohamed», avant de clore sa visite par une réunion avec les cadres du secteur local de la santé, qui lui ont exposé les préoccupations des professionnels du secteur.

 

tarif