Sidi Bel Abbès
La ministre de l’environnement et des énergies renouvelables inspecte son secteur
Transformer les investissements en sources de richesses
La ministre de l’environnement et des énergies renouvelables Mme Fatima Zohra Zerouati a indiqué, lors d’un point de presse, que son département œuvre actuellement pour mettre en valeur les importants investissements et les transformer en source de richesse et origine d’emplois. «Nous passons d’une phase d’investissement à une phase de valorisation des investissements, afin de créer de la richesse et de l’emploi.
La ministre qui a visité plusieurs établissements relevant de son secteur et l’ENIE, a estimé que le projet de coopération Algéro-belge dans les tris sélectifs des ordures aura un impact réel et concret sur la wilaya de Sidi Bel Abbès et mettra l’accent sur l’importance de l’implication des jeunes collecteurs de déchets qui travaillent de façon informelle et leur offrir des postes d’emplois au niveau des centres d’enfouissements des déchets afin de réglementer leur profession et donner aux centres d’enfouissement et de tris sélectifs, l’aspect économique.
Elle assurera que les deux centres de compostage et de tri sélectif des ordures au niveau du centre d’enfouissement technique, qui sont en voie d’achèvement, offriront des emplois aux jeunes collecteurs des déchets qui ont déjà une expérience dans le tri des ordures.
Concernant les panneaux solaires réalisés par l’entreprise nationale des industries électroniques ENIE, elle a estimé que cette énergie renouvelable qui produit 75 mégawatts par an, sera exploitée pour développer les activités agricoles et alimenter les foyers, ce qui va contribuer à la réduction des couts induits par l’exploitation de l’énergie électrique traditionnelle. Elle annoncera que des jeunes seront formés pour l’entretien des réseaux qui fonctionnent avec l’énergie renouvelable. La ministre de l’environnement a souligné que l’opération pour la protection de l’environnement, qui sera lancée le mois de septembre, impliquera les autorités locales, les associations, la société civile et le citoyen, qui se plaint toujours de la dégradation de son environnement, indiquant que le tri des ordures se fera au niveau des quartiers, afin de sélectionner la matière recyclable et la rendre rentable et de ce fait protéger l’environnement et minimiser les catastrophes que peuvent survenir suite aux intempéries. La ministre a visité le centre d’enfouissement technique de la ville de Sidi Bel Abbès, où elle a mis en exergue l’importance de la gestion des ordures et la nécessaire mise en exécution d’une feuille de route.
Ensuite, elle a visité à la bibliothèque Mohamed Kabatti, les expositions des porteurs de projets d’environnement et le club vert au CEM Ibn Zeidoun. Fatima A

Ain Témouchent
La maitrise à distance a permis le contrôle de 1.200 km du réseau électrique
Le système Scada de maitrise à distance a permis d’assurer le contrôle de 1.200 kilomètres du réseau électrique à travers le territoire de la wilaya d’Ain Témouchent de manière permanente et régulière, a-t-on appris des responsables de la Société de distribution d’électricité et du gaz de Sonelgaz d’ Ain Témouchent.
Le système Scada a également permis de conférer l’efficacité dans le domaine d’intervention des équipes de maintenance pour réparer les pannes en un temps record, a ajouté la même source en marge de portes ouvertes organisées trois jours durant à l’occasion du 50e anniversaire de la création de la société par l’unité commerciale de la commune de Hammam Bouhadjar.
Il a donné de la qualité au contrôle du réseau d’électricité permettant de détecter des pannes le long de 1.200 km dont dispose la wilaya d’Ain Témouchent en basse et moyenne tension, a souligné le directeur de la société de distribution d’électricité et du gaz, Mohamed Samadi.
Ce système exerçant en H/24 et à longueur de semaine sans interruption veille à assurer une alimentation régulière en électricité et à détecter avec précision toute panne au réseau permettant l’intervention automatique des équipes de maintenance relevant de la société pour isoler la partie concernée et de réparer la panne en un temps record, a affirmé le même responsable. Ce système est en développement adapté à l’évolution du réseau à travers le territoire de la wilaya et à l’extension future, a souligné M. Samadi.
La Société de distribution d’électricité et du gaz de la wilaya d’Ain
Témouchent a initie des portes ouvertes en faveur du public au niveau de son unité commerciale dans la commune de Hammam Bouhadjar pour faire connaitre les missions et services de cette entreprise publique et son évolution depuis sa création en 1969.

 

tarif