MCO
La direction coupe court aux rumeurs
Constatant des réseaux sociaux balançant des noms de techniciens et de joueurs un peu partout, la direction du Mouloudia a décidé de mettre un terme à ce qu’elle qualifie de rumeurs à l’aide d’un communiqué de presse.
En effet, les dirigeants du Mouloudia ont précisé que leur direction n’a procédé à aucune nomination de joueurs et d’entraîneurs et que tout ce qui se dit sur les pages des réseaux sociaux sont des informations mensongères ou de simples spéculations.
L’objectif de la direction était de mettre un terme à cette compagne menée des gens de l’extérieur et ayant, selon eux, pour but de destabiliser l’opinion sportive voire même les suppoters des Rouge e Blanc.
La direction affirme par ailleurs avoir commencé le travail d’une manière progressive en établissant les contacts préliminaires avec les joueurs susceptibles à porter le maillot du Mouloudia ainsi qu’avec des techniciens ayant les compétences de gérer l’aspect sportif.
Selon le vice président, Fayçal Belbachir tout sera clair dans trois jours, c’est-à-dire, après la réunion du Conseil d’Administration qui aura lieu le 25 juin prochain durant laquelle plusieurs décisions seront prises concernant la préparation d’intersaison.
C’est au lendemain de cette réunion importante que les membres actifs du C.A vont se réunir avec l’entraîneur, Youcef Bouzidi, titulaire d’un contrat avant qu’ils ne penchent sur le cas des joueurs libres de tout engagement cet été.
En effet, une réunion aura lieu avec Bouzidi au lendemain de la réunion du C.A afin de trancher définitivement sur son avenir à la tête de l’encadrement technique de l’équipe.
« C’est à partir du 26 juin que tout va s’éclaircir au Mouloudia. On va mettre en place une stratégie de travail et on va commencer en parallèle l’opération de recrutement.
On annoncera les noms des joueurs qui seront avec nous au moment opportun » dira le très actif dirigeant, Fayçal Belbachir.
A.B

USMA - Succession de Garrido
Al-Badry en pole position
La succession de Juan Carlos Garrido est ouverte. La direction a pisté plusieurs entraîneurs, mais visiblement, c’est l’Egyptien Hossam Al-Badry qui tient la corde jusqu’à maintenant, mais tout reste possible d’ici la fin du mois. C’est une certitude, l’Espagnol Juan Carlos Garrido n’aura pas droit à un nouveau contrat malgré la 4e place décrochée en fin de saison.
Du côté de la direction club, on a commencé à préparer la succession de l’Espagnol. En effet, plusieurs entraîneurs ont été contactés, entre autres le Tunisien Nasreddine Nabi, le Français Corentin Martin et l’Egyptien Hossam Al-Badry, mais visiblement, celui qui tient vraiment la corde, c’est le dernier cité. Selon une source crédible, le technicien égyptien fait l’unanimité au sein de la maison usmiste, car son CV est plus intéressant que les autres entraîneurs pistés.
Les deux parties sont en pourparlers depuis quelques semaines et les négociations avancent bien, en attendant de trouver un accord sur le plan financier. Ça reste très envisageable pour qu’il soit le futur coach de l’USMA. Il faut dire que Hossam Al-Badry est un entraîneur d’envergure qui n’est pas à présenter et, le moins que l’on puisse dire, il répond parfaitement au profil pour diriger un grand club comme l’USMA.
Agé de 64 ans, il a passé l’essentiel de sa carrière d’entraîneur à Al-Ahly. Il a également eu une courte expérience en Algérie avec l’ESS, en 2022, où il avait réussi à apporter sa touche, mais la crise financière qui secouait l’Entente à l’époque l’avait contraint à rendre le tablier. Sa grande expérience africaine servira l’USMA lors de la prochaine Coupe de la CAF. Aussi, c’est un technicien rigoureux, capable d’instaurer une discipline stricte au sein du groupe. Le moins que l’on puisse dire, c’est que son profil est très intéressant et répond parfaitement à un club avec de grandes ambitions sportives comme l’USMA.
Reste à savoir maintenant si les négociations entre la direction du club et Al-Badry vont aboutir.

 
 

tarif