MCO
Motrani, Koulkheïr et Hellal en tête de liste
Cherif El Ouazzani table sur les jeunes du Mouloudia
En attendant que les autorités locales débloquent l’argent nécessaire, Chérif El Ouazzani Si Tahar a dressé sa politique de recrutement en prévision de la saison prochaine. Sachant aussi que le budget ne lui permettra pas de faire des folies cet été, le nouveau directeur général de la SSPA, qui va passer au statut d’entraîneur en chef dans une semaine, tient sa première liste de recrutement.
S’il a réussi à assurer pratiquement le OK de trois éléments dont Motrani, qui devait parapher hier son contrat, Chérif El Ouazzani s’intéresse à trois autres joueurs. Motrani devra être la première recrue puisqu’il était attendu, hier après-midi, au siège du MCO pour signer son contrat. Deux autres joueurs, ayant eux aussi évolué au Mouloudia, ont donné leur accord, il s’agit de Younès Koulkheïr et Walid Hellal qui devront signer incessamment chez les Rouge et Blanc.
Par ailleurs, trois éléments et non des moindres sont actuellement dans le viseur de l’équipe. Il s’agit de Boualem Masmoudi qui a réussi à marquer un doublé contre le MCO au stade Ahmed Zabana, lors du derby MCO-USMBA de la saison passée. Cet élément est formé à l’ASM Oran et n’attend que la décision de la CRL, pour pouvoir récupérer son argent et jouer pour le Mouloudia. On attend également Benamar Benali, défenseur axial de l’Olympique de Médéa et aussi Hocine Laribi qui est également un défenseur axial évoluant au NA Hussein Dey. Dans un autre registre, l’on vient d’apprendre que Chérif El Ouazzani Si Tahar, qui était en bute à un problème typiquement financier avec la fermeture du compte avant son accession, à la tête de la direction et manque flagrant d’argent, qui risque de retarder l’opération de recrutement, a été finalement rassuré par le Wali qui a promis de virer une somme d’argent très importante qui lui permettra d’entamer l’opération de recrutement et préparer l’équipe pour le prochain exercice. A.B

 

USMA
Billel Dziri nouvel entraîneur
L’ancien international algérien «Billel Dziri sera le nouvel entraîneur de l’USM Alger» avec lequel «il signera son contrat d’engagement ce lundi» a annoncé dimanche soir la Direction du club champion d’Algérie en titre.
«L’USMA est heureuse d’annoncer qu’un accord a été trouvé avec l’entraîneur Billel Dziri, qui signera son contrat lundi» a indiqué la direction des Rouge et Noir dans un communiqué, dans lequel elle a tenu à «remercier» son emblématique ancien numéro 8, qui selon elle «a accepté de
faire d’importantes concessions sur le plan financier» pour rendre possible cet engagement entre lui et son club de cœur.
«L’USMA est vraiment honorée que Dziri ait accepté de faire un tel effort et d’accepter le défi» a encore tenu à faire savoir la Direction des Rouge et Noir, ajoutant avoir confié les pleins pouvoirs à son ancien capitaine
emblématique, qui «choisira lui-même les membres de son staff et dirigera les entraînements qui vont bientôt reprendre».
Un revirement total donc dans le volet technique de l’équipe première, car la Direction de l’USMA avait commencé par en confier les commandes au Tunisien Kais Yaâkoubi, dont la nomination avait été officiellement annoncée dans un communiqué de presse, publié le 13 juin courant sur le site du club.
Il avait même été précisé dans ce communiqué que «l’accord avec Yaâkoubi a été scellé à Annaba», en présence du Coordinateur général Salah Allache, le Directeur technique sportif Rachid Aït Mohamed et le Coordinateur sportif Mustapha Aksouh.
A ce moment-là, l’USMA disait avoir trouvé en Yaâkoubi «l’homme de la situation», car ce technicien de 52 ans est «très réputé en Tunisie et possède une riche expérience», notamment, pour avoir dirigé de prestigieuses formations, comme le Club Africain (Tunisie), Al Weehdat (Arabie saoudite) et Al Arabi (Qatar).
Finalement, dix jours après cette nomination quasi officielle du Tunisien, la Direction des Rouge et Noir a décidé de faire marche-arrière et de confier les commandes techniques de son équipe première à Billel Dziri,
l’ancien coach du CA Bordj Bou Arréridj, qu’il a réussi à maintenir en Ligue 1 lors du précédent exercice.
C’est donc Bilel Dziri qui va succéder à Lamine Kebir, qui avait conduit l’USM Alger à son 8e titre de champion d’Algérie.

 

tarif