L’évènement est prévu du 1 au 3 février prochain
El Bahia hôte du 1er Salon méditerranéen du digital
La première édition d’un Salon «Méditerranean Digital Action» (Digimact) dédié au digital pour les Jeux méditerranéens d’Oran 2022, se tiendra du 1er au 3 février prochain au Centre des conventions d’Oran (CCO), a-t-on appris des organisateurs. Organisé sous le slogan «Le digital au service du marketing territorial et urbain à l’ère des Jeux méditerranéens d’Oran», cet événement «est imaginé et conçu à la faveur des Jeux méditerranéens d’Oran et, également, dans une vision globale durable», a-t-on indiqué dans un communiqué de l’agence organisatrice «Efectif Evenementiel». Organisé sous le parrainage du ministre de la Poste et des Télécommunications, du ministre de la Numérisation et des Statistiques et du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Start-up, le salon devra regrouper différents acteurs dans les métiers du numérique, a-t-on indiqué de même source.
Il s’agit, notamment, d’acteurs dans le domaine de la production de solutions digitales dont Data center, fournisseurs d’équipements, start-up, développeurs d’applications, fournisseurs d’accès, opérateurs de téléphonie, banques et sociétés d’assurances, agences digitales, clubs scientifiques et gestionnaires d’applications mobiles qui peuvent apporter une valeur ajoutée à un événement d’envergure internationale, à savoir les JM d’Oran et les défis qu’ils comportent, a-t-on souligné.
Un programme riche en animation (conférences, workshops, panels, entre autres) sera organisé en marge de l’exposition, de même que des espaces de networking B to B avec des professionnels algériens et internationaux pour échanger les expériences et aborder les processus de la transformation digitale et leurs modalités.

A l’initiative de l’APC
Campagne de nettoyage des quartiers et des routes

Hier, le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Hassi Bounif, a lancé une campagne de nettoyage dans plusieurs endroits de la commune. Cette campagne a mobilisé, six camions de gros tonnage, un retro-chargeur et une pelle chargeuse pour l’enlèvement de plusieurs tonnes d’ordures qui s’étaient amoncelées dans plusieurs cités et quartiers et, surtout, dans les abords de plusieurs axes routiers, tels que le dernier virage du CW 74  qui donne accès à Hassi Bounif et, où des dizaines de tonnes d’ordures ménagères jonchent le sol. A l’origine de cet état de fait, des personnes inciviques qui ont transformé ce lieu en une vraie décharge sauvage depuis au moins  deux ans, particulièrement les habitants du bidonville de haï Emir Khaled. Il faut dire que, dans ce lieu, l’enlèvement des déchets  se fait une à deux fois par semaine. L’opération d’enlèvement  de ces déchets a été supervisée  par le maire en présence, du chef de parc communal, du vice-président chargé de l’environnement et du vice-président chargé de l’agriculture.
Par ailleurs, il  y a  lieu de noter que la majorité des véhicules de collecte des ordures ménagères de la commune de Hassi Bounif est  en panne depuis bien longtemps.
A.Bekhaitia